mardi 26 septembre

Comment procéder pour purger un radiateur ?

Il arrive qu’un radiateur ne chauffe pas bien dans sa partie haute, qu’il fasse du bruit ou encore qu’il ait une fuite. En pareil cas, il est nécessaire de le purger et de le vidanger. En purgeant les radiateurs d’une maison, l’air présent dans les tuyauteries peut être enlevé, ce qui permet au chauffage de bien fonctionner. La purge et la vidange des radiateurs est une opération simple à réaliser et qui doit être faite au moins une fois par an. L’objet de cet article est d’indiquer la méthode à suivre pour purger et vidanger un radiateur. En cas de question sur la procédure indiquée ci-dessous, un plombier à Paris 12 pourra répondre à vos interrogations pour mener à bien cette opération.

Purger un radiateur

Pourquoi faut-il purger un radiateur ?

La purge d’un radiateur est une opération d’entretien servant à évacuer l’air accumulé dans les tuyauteries de chauffage. Il arrive en effet que des bulles d’air se forment dans le système du radiateur, ce qui empêche la bonne propagation de l’eau chaude et de la chaleur qu’elle contient. Comme l’eau chaude ne circule plus correctement dans toutes les parties du radiateur, ce dernier ne peut plus chauffer de manière homogène : il reste froid dans sa partie haute et chaud dans sa partie basse.

Le fait de purger et vidanger un radiateur permet de retirer l’air qui s’est infiltré dans les tuyaux. De façon générale, la purge concerne uniquement les radiateurs situés à la fin du circuit de chauffe. Néanmoins, il est préférable de vidanger tous les radiateurs pour rétablir le système de chauffage à son plus haut niveau de performance.

Grâce à la purge, le système de chauffage dure plus longtemps, ce qui évite d’abîmer votre chaudière ou le chauffage central. Cela permet également d’économiser de l’énergie car un radiateur qui chauffe mal ne répartit pas la chaleur correctement.

Quand effectuer la purge d’un radiateur ?

Un radiateur doit être purgé une fois par an et il vaut mieux effectuer cette opération avant de l’utiliser en hiver. La période idéale pour la purge est donc autour du mois d’octobre.

Si votre radiateur fait des bruits étranges, siffle ou gargouille, cela vient probablement des infiltrations d’air dans le système de chauffe. En pareil cas, il faut vérifier que la chaleur est répartie de façon homogène en bas et en haut du radiateur. Quand vous le touchez, s’il est peu ou pas du tout chaud dans sa partie haute et que ses éléments sont froids, cela signifie que le radiateur doit être purgé et vidangé.

Pour faire cesser les bruits au niveau du radiateur, il faut le purger très rapidement. Cette opération est assez facile si vous savez repérer le système de purge et si vous avez les outils nécessaires.

Comme mentionné plus haut, l’opération de purge est nécessaire si la partie haute du radiateur est froide. En revanche, si le radiateur est froid dans sa partie basse, il n’est pas nécessaire de purger car cela est dû à un problème d’équilibrage et de circulateur. En pareil cas, il faudrait faire vérifier la chaudière par un plombier qui effectuera une opération d’entretien afin de rétablir votre système de chauffage à la normale. Il est d’ailleurs important de faire contrôler sa chaudière une fois par an par un professionnel, cela contribuera à la pérennité de votre système de chauffage.

L’opération de purge étape par étape

Avant d’entamer les travaux de purge, il faut vérifier si votre chaudière est équipée ou non d’un purgeur. Si oui, la purge des radiateurs pourra être faite directement à partir de la chaudière. Sinon, il va falloir effectuer la purge à partir du robinet de vidange ou de la vis de purge. Voici comment procéder étape par étape :

Outils nécessaires

Pour réaliser une purge de radiateur, très peu d’outils sont nécessaires car il n’y a pas d’obligation de démonter le radiateur. Il est d’ailleurs fort probable que vous ayez déjà tous les outils nécessaires, auquel cas vous pourrez commencer de suite les travaux eux-mêmes.
Voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • Un récipient pour récupérer l’eau coulant du radiateur.
  • Un outil pour la vis de purge : vous pouvez utiliser un tournevis à tête plate, une pince multiprise ou une clé à pan carré.
  • Des gants de protection pour empêcher vos mains de se brûler avec l’eau très chaude du radiateur.
  • Un chiffon pour limiter les salissures au moment de l’ouverture et pour nettoyer les lieux.

1ère étape : Eteindre la chaudière

Pour pouvoir démarrer l’opération, le chauffage central doit être désactivé. Il est recommandé d’éteindre votre chaudière quelques minutes avant de réaliser la purge du système de chauffage. Si cela n’est pas possible, il faudrait régler votre chaudière en position été. Une fois que vous avez arrêté la chaudière, il faut attendre que les radiateurs se soient refroidis pour pouvoir intervenir.

Vous pouvez soit purger uniquement les radiateurs situés loin de la chaudière, soit nettoyer tous les équipements pour obtenir de meilleures performances. La purge du circuit de chauffage doit commencer par les radiateurs les plus proches de la chaudière.

2ème étape : Dévissage de la vis de purge

Il va maintenant falloir repérer le purgeur de chaque radiateur. En général, le purgeur se situe en haut du radiateur : la vis de purge se trouve en haut du radiateur et le robinet se trouve en bas du radiateur sur le côté opposé au purgeur.

Une fois que vous avez repéré le système de purge, mettez des gants de protection et disposez une bassine ou un récipient sous la vis de purge. En fonction du modèle de radiateur, le purgeur peut se présenter différemment et il peut donc être nécessaire d’utiliser un tournevis ou une clé de pan pour l’ouvrir.

A présent, dévissez doucement la vis de purge jusqu’à ce que vous entendiez un petit sifflement qui vient du purgeur. Ce sifflement montre que de l’air est en train de sortir du radiateur. En général, il suffit d’ouvrir le purgeur d’un quart. La vis de purge doit rester dévissée pendant quelques secondes pour faire évacuer tout l’air présent dans le radiateur.

3ème étape : Purge du radiateur

Au moment où la vis de purge est dévissée, ou quand le robinet de purge est en position ouverte, l’air situé dans le radiateur s’évacue. Mais il n’y a pas que de l’air qui sort : une petite quantité d’eau va aussi s’écouler, ce qui explique l’importance de placer une bassine pour récupérer cet écoulement d’eau chaude.

Il faut veiller à ce que cette quantité d’eau ne coule qu’un court instant afin qu’elle n’abîme pas votre revêtement de sol (qu’il faut bien entendu protéger au préalable). Il est très possible que l’eau sortante soit marron du fait qu’elle a été présente dans le circuit de chauffage.

A présent, il faut revisser la vis de purge pour remettre le purgeur en position fermée. Il est recommandé de refermer le purgeur délicatement avec votre main ou avec un tournevis. Faites attention de ne pas trop forcer l’ouverture ou la fermeture du pas de vis car cela risquerait de l’abîmer. S’il y a beaucoup d’eau qui s’écoule, il faudra bien vérifier que le purgeur est correctement fermé.

4ème étape : Ajustement de la pression du chauffage

Une fois que le radiateur a été purgé, il va falloir régler sa pression. Au cours de la purge, l’eau sortie a diminué la pression à l’intérieur du chauffage. Or, ce dernier a besoin d’un niveau minimum de pression pour fonctionner correctement. Il faut donc rajouter de l’eau dans le circuit de chauffage à travers le robinet de remplissage de la chaudière.

Avec un manomètre, vérifiez d’abord la pression de l’eau, puis rendez vous au robinet de la chaudière pour mettre de l’eau en plus. La pression d’une chaudière varie en général entre 1 bar et 1,5 bar. Pour être sûr d’avoir la bonne pression dans votre système de chauffage, consultez la notice de votre chaudière pour voir la pression recommandée. Cette pression peut dépendre du type de chauffage : radiateur à gaz, radiateur électrique, radiateur de chauffage collectif, etc.

5ème étape : Vérification de la purge

Après avoir réalisé chaque étape des travaux de purge, il faut vérifier l’absence de fuite au niveau des vis de purge que vous avez manipulées. Assurez-vous que l’écoulement s’est bien arrêté et que le radiateur ne fuit pas. Si tout va bien, vous pouvez rallumer votre chaudière et régler le robinet thermostatique de vos équipements de chauffage en température normale.

Après que le circuit de chauffe ait été remis en route, vérifiez une dernière fois au niveau du purgeur de chaque radiateur qu’il n’y a pas de gouttes qui s’échappent. Si le radiateur fuit, il va falloir serrer la vis de purge. Si tout fonctionne bien, vous pouvez à présent nettoyer la pièce car l’opération de purge est terminée.

Si vous constatez des fuites d’eau ou entendez des sifflements suite à une opération de purge, cela montre qu’il faudrait réaliser un entretien complet de vos installations de chauffage. En pareil cas, il est conseillé de faire appel à un plombier chauffagiste pour réaliser un désembouage.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*