mardi 14 août

Rénovation : comment donner un coup de frais aux vieux parquets

Rénover son intérieur passe souvent par les services d’un professionnel, mais il est nécessaire de connaitre les différentes étapes de rénovation surtout dans le cas des parquets.

Comment rénover un vieux parquet

Comment rénover un vieux parquet ?

Le parquet constitue un des plus populaires revêtements de sol à cause de son style et de sa finition. La plupart des anciennes maisons en est dotées, apportant ainsi un cachet unique et authentique. Si vous souhaitez le conserver, il est important d’effectuer les rénovations nécessaires. Ces travaux requièrent cependant beaucoup de patience et le respect des procédures à suivre.

Les processus de rénovation de parquet

Les processus restauration de vieux parquets dépendent de son état et de son âge. Ce dernier est particulièrement important lorsque l’on considère leur rénovation. Il a sans doute été recouvert par le passé de tapis et de sous-couches en caoutchouc. Lorsque ces revêtements sont soulevés, certains blocs sont souvent endommagés. Ils nécessitent ainsi une remise en l’état pour que le sol retrouve tout son éclat. Ces interventions incluent souvent le remplacement des substrats inférieurs sur lesquels les lames de bois sont posées. Ces derniers offrent effectivement moins de résistance à l’humidité comme les supports en béton. Dans certains cas, il est préférable de recourir au service d’un professionnel, ou une entreprise de rénovation à Paris. Il se charge entre autres du ponçage d’autant plus qu’il dispose d’un équipement visant à préserver la qualité du parquer. Il s’occupe également de la pose des finitions en fonction des exigences des propriétaires ou des locataires du bâtiment.

Les finitions des parquets disponibles en plusieurs types

Presque tout le monde choisit de conserver la couleur naturelle du parquet. L’application de produits de laque mate permet de donner au sol une finition d’apparence naturelle, comme si le plancher avait été traditionnellement ciré. On opte aussi volontiers pour d’autres types de finition comme l’huile. L’huile pénètrera dans le bois pour une protection à long terme tandis que la cire créera une couche d’usure, protégeant ainsi le sol contre la saleté et les gouttes d’eau. La vitrification connaît également beaucoup de succès puisqu’elle protège le parquet contre les rayures. Il faut alors appliquer deux à trois couches de vernis. Chacun de ces produits a pour objectif de renforcer la robustesse du plancher et de prolonger sa durée de vie.

Les différentes étapes pour restaurer le parquet

La rénovation de parquet passe par de nombreuses étapes à commencer par la vérification de son état. On doit alors contrôler chaque lame du parquet afin de détecter le moindre défaut. La durée de cette phase varie en fonction de la taille de chaque pièce. En fonction du diagnostic, certains planchers doivent être remplacés tandis que d’autres ont juste besoin d’être recollés. Une fois que le revêtement de sol est uniforme, on se charge de son nettoyage. Cela implique souvent son ponçage en utilisant des papiers de verre ou un appareil robotisé. Il est d’ailleurs facile d’en louer un, à condition de savoir comment l’utiliser. Une mauvaise manipulation risque en effet de laisser des traces de rayures sur le plancher. Au cours de cette étape, on doit aussi toutes les tâches avec un grattoir ou un produit spécifique. Quoi qu’il en soit, il faut toujours prendre les mesures de précaution et de sécurité nécessaires.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*